Une équipe dynamique

Vous pourriez en faire partie…

Une approche différente

Une vision ouverte et franche, une vision d’avenir, une vision qui nous unis tous

Les Jeunes UDC Genève dénoncent les discriminations de l’AMR et exigent une égalité réelle

Les Jeunes UDC Genève condamnent fermement l’AMR pour exclure les « hommes dyadiques cisgenres hétérosexuels » de sa jam financée par les contribuables genevois. Cette discrimination prétendument justifiée par la promotion de l’égalité est une attaque contre la majorité, dénigrant les hommes hétérosexuels et instaurant une hiérarchie injuste. Le groupe parlementaire UDC réagira avec vigueur en lançant une motion pour mettre fin à cette ségrégation financée par le contribuable. La gauche reste hypocritement silencieuse sur cette discrimination, illustrant son double standard. Les Jeunes UDC appellent à une réflexion sur l’utilisation des subventions publiques et exhortent l’AMR à reconsidérer sa position discriminatoire.

Inégalités d’Assurance : Les Jeunes UDC Genève Réclament l’Équité

Les Jeunes UDC Genève saluent l’intégration des travailleurs frontaliers dans la compensation des risques, réduisant les inégalités. Toutefois, nous appelons à une action immédiate contre les disparités injustes dans l’assurance étudiante, soulignant l’importance de l’équité pour tous les étudiants, indépendamment de leur lieu de résidence.

Succès Électoral et Engagement Exemplaire : Céline Amaudruz, Actrice Clé du Triomphe

En tant que Jeunes UDC Genève, nous exprimons une profonde reconnaissance envers Céline Amaudruz pour son rôle déterminant dans les élections de 2023, marquées par des résultats historiques pour l’UDC. Regrettant le manque de fair-play au sein de l’alliance, nous soulignons l’importance de l’éthique en politique. Malgré les défis, nous réaffirmons notre soutien à Amaudruz, exprimons notre gratitude envers le PLR, et demeurons unis pour défendre les intérêts des jeunes et l’avenir des citoyens genevois.

Jeunes UDC Genève – Carlo Sommaruga son intérêt pour le Hamas

Les Jeunes UDC Genève remettent en question l’intérêt de Carlo Sommaruga pour le Hamas, un groupe reconnu comme terroriste par l’Union Européenne. Ils estiment qu’il doit répondre de son choix politique en ne condamnant pas le terrorisme. Ils appellent les électeurs à soutenir l’Alliance genevoise et Madame Amaudruz pour promouvoir la paix et la sécurité des civils. Ils critiquent également les médias pour leur partialité dans la couverture de cette question.

Jeunes UDC Genève – Conflit Israélo-Palestinien : Condoléances et Appel à des Couloirs Humanitaires

Les Jeunes UDC de Genève condamnent les actes barbares du Hamas et expriment leur soutien aux civils pris au piège de ce conflit. Nous partageons les préoccupations sur le terrorisme et l’antisémitisme en Suisse, tout en défendant la liberté d’expression. Notre priorité est la protection des civils, et nous appelons à la création de couloirs humanitaires pour fournir une aide vitale. Nous maintenons une position de neutralité tout en condamnant les pertes de vies civiles et en appelant à la compassion et à des mesures immédiates pour mettre fin à la souffrance des civils.

Jeunes UDC Genève Pour des Primes d’Assurance Maladie Abordables et une Réglementation Renforcée

Les Jeunes UDC de Genève expriment leur préoccupation face à l’augmentation continue des primes d’assurance maladie. Nous appelons le Conseil National à prendre des mesures décisives pour maîtriser les coûts de santé, soulageant ainsi la pression financière sur les familles. De plus, nous demandons une assurance maladie équitable, nous nous opposons à l’obligation pour les « sans-papiers » et les demandeurs d’asile déboutés, et réclamons une réduction du coût des médicaments par l’utilisation de génériques. Nous exigeons également une législation pour mettre fin à l’influence des groupes d’assurances sur les parlementaires.

Jeunes UDC Genève s’opposent à la hausse des prix de l’électricité

Les Jeunes UDC de Genève s’opposent vigoureusement à l’augmentation imminente des prix de l’électricité en 2024, une mesure soutenue par les Services Industriels de Genève (SIG) et validée par le Conseil d’État. Cette hausse, couplée aux risques de pénurie et à la crise énergétique, entraînera une augmentation de 18% dès janvier 2024, touchant durement les ménages et les entreprises. Nous exigeons une révision des politiques énergétiques pour protéger les intérêts financiers des ménages genevois et suisses.